Que signifient les termes Maker et Taker ?
Binance
2018-07-19 00:45
Si vous avez consulté notre barème des frais, vous aurez constaté que des frais différents sont appliqués selon si vous êtes taker ou maker. Au-dessus de VIP 0, les makers encourent des frais moins élevés que les takers. Les makers et les takers ont tous les deux un impact important sur le carnet d'ordres d'un exchange.
En d'autres termes :
  • Les « makers » fournissent des liquidités à un exchange et créent un marché pour un token.
  • Les « takers » retirent de la liquidité en exécutant les ordres présent dans le carnet d'ordres de l'exchange.
Les exchanges incitent généralement les « makers » à fournir de la liquidité à l'exchange en réduisant les frais pour leurs ordres. Examinons de plus près ces deux rôles.

Taker :

Lorsque vous placez un ordre qui s'exécute immédiatement sans vous rendre dans le carnet d'ordres, vous êtes un « taker ». Et cela peu importe si votre ordre s'exécute partiellement ou entièrement.
Les trades effectués à partir d'ordres Market sont toujours des takers, car les ordres Market ne sont jamais inscrits dans le carnet d'ordres. Ces transactions « retirent du volume » du carnet d'ordres, et sont donc des trades « taker ».
Les ordres Limit « Immediate or cancel (IOC) » ou « Fill or kill (FOK) » qui sont accessibles par API, sont aussi systématiquement des ordres takers.

Maker :

Lorsque vous placez un ordre qui s'ajoute au carnet d'ordre partiellement ou entièrement, comme un ordre Limit créé depuis l'interface de Binance.com par exemple, tous les trades exécutés sur cet ordre seront des trades « maker ».
Ces ordres ajoutent du volume au carnet d'ordre et visent à « animer le marché », les trades liés à ceux-ci sont par conséquent les trades « maker ».
Remarque : il est possible qu'un ordre Limit bon jusqu'à annulation (GTC) (accessible via l'API) ait été tradé à la fois en tant que « taker » et en tant que « maker ».
Pour plus de détails, veuillez vous référer à l'Les takers et makers de marché expliqués.